Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche
  • Français
  • English
aA - +Imprimer la page

Attribution du Prix L’Oréal UNESCO – « Pour les femmes et la science » à Mme Randa SGHAIER

C’est avec un grand honneur d’annoncer à la communauté scientifique de l’Université de Bourgogne (Dijon, France) et des universités tunisiennes de Monastir, Manouba et Sousse l’attribution du Prix L’Oréal UNESCO – « Pour les femmes et la science » à Mme Randa SGHAIER.
Ce prix a été cette année 2019 attribué à Mme Randa SGHAIER pour l’ensemble de ses travaux scientifiques pour sa Thèse de Doctorat en cotutelle entre l’Université de Monastir et l’Université de Bourgogne et l’université de Manouba. La Thèse de Doctorat est intitulée « Caractérisation des activités cytoprotectrices de molécules utilisées dans le traitement de la sclérose en plaques (diméthyle fumarate, mono méthyl fumarate, biotine) sur des oligodendrocytes 158N : impact sur le stress oxydant, le statut mitochondrial, le statut lipidique, l’apoptose et l’autophagie ».
Ce prix récompense des travaux de haut niveau sur la sclérose en plaques et la compréhension des mécanismes moléculaires de substances utilisées pour le traitement de cette maladie : le diméthyle fumarate et la biotine. Le prix l’Oréal UNESCO attribué à Mme Randa SGHAIER est une reconnaissance internationale de la qualité des travaux réalisés sur une période de quatre ans de 2016 à 2019 sous la direction des Professeurs Ahmed S. MASMOUDI (Université de Manouba), Mohamed HAMMAMI (Université de Monastir) et du Dr Amira ZARROUK (Université de Monastir et Sousse). En France, ce travail a été réalisé sous la direction du Dr Gérard LIZARD (Université de Bourgogne, Laboratoire Bio-PeroxIL / EA7270 / Inserm) grâce au soutien du service du CHU de Dijon (Professeur Thibault MOREAU). Actuellement, Mme Randa SGHAIER occupe des fonctions d’ATER de l’Ecole Pratique des Hautes Etudes (EPHE) au sein du Laboratoire d’Immunologie et Immunothérapie des Cancers (LIIC) EA7269 université de Bourgogne/EPHE sous la direction du Dr Stéphanie PLENCHETTE.
Les encadrants de Mme Randa SGHAIER, se réjouissent de l’attribution de ce prestigieux prix à des travaux venant couronner une collaboration franco-tunisienne scientifique de haut niveau pour le bénéfice de la santé humaine.

Article de presse

kc_data:
a:8:{i:0;s:0:"";s:4:"mode";s:0:"";s:3:"css";s:0:"";s:9:"max_width";s:0:"";s:7:"classes";s:0:"";s:9:"thumbnail";s:0:"";s:9:"collapsed";s:0:"";s:9:"optimized";s:0:"";}
kc_raw_content:

C’est avec un grand honneur d’annoncer à la communauté scientifique de l’Université de Bourgogne (Dijon, France) et des universités tunisiennes de Monastir, Manouba et Sousse l’attribution du Prix L’Oréal UNESCO – « Pour les femmes et la science » à Mme Randa SGHAIER.
Ce prix a été cette année 2019 attribué à Mme Randa SGHAIER pour l’ensemble de ses travaux scientifiques pour sa Thèse de Doctorat en cotutelle entre l’Université de Monastir et l’Université de Bourgogne et l’université de Manouba. La Thèse de Doctorat est intitulée « Caractérisation des activités cytoprotectrices de molécules utilisées dans le traitement de la sclérose en plaques (diméthyle fumarate, mono méthyl fumarate, biotine) sur des oligodendrocytes 158N : impact sur le stress oxydant, le statut mitochondrial, le statut lipidique, l’apoptose et l’autophagie ».
Ce prix récompense des travaux de haut niveau sur la sclérose en plaques et la compréhension des mécanismes moléculaires de substances utilisées pour le traitement de cette maladie : le diméthyle fumarate et la biotine. Le prix l’Oréal UNESCO attribué à Mme Randa SGHAIER est une reconnaissance internationale de la qualité des travaux réalisés sur une période de quatre ans de 2016 à 2019 sous la direction des Professeurs Ahmed S. MASMOUDI (Université de Manouba), Mohamed HAMMAMI (Université de Monastir) et du Dr Amira ZARROUK (Université de Monastir et Sousse). En France, ce travail a été réalisé sous la direction du Dr Gérard LIZARD (Université de Bourgogne, Laboratoire Bio-PeroxIL / EA7270 / Inserm) grâce au soutien du service du CHU de Dijon (Professeur Thibault MOREAU). Actuellement, Mme Randa SGHAIER occupe des fonctions d’ATER de l’Ecole Pratique des Hautes Etudes (EPHE) au sein du Laboratoire d’Immunologie et Immunothérapie des Cancers (LIIC) EA7269 université de Bourgogne/EPHE sous la direction du Dr Stéphanie PLENCHETTE.
Les encadrants de Mme Randa SGHAIER, se réjouissent de l’attribution de ce prestigieux prix à des travaux venant couronner une collaboration franco-tunisienne scientifique de haut niveau pour le bénéfice de la santé humaine.

Article de presse

extrait:
lien_externe:

Log In

Create an account